Michel Saulnier

Michel Saulnier

“J’ai répété aujourd’hui avec le micro Ischell que je viens d’acquérir, j’ai été surpris et ravi de constater la fidélité et la puissance sans larsen et sans compression du système X48C. 3 réglages de coupe-bas sont installés dans la prise XLR. J’ai choisi la coupure à 360Hz. J’ai fait des essais et j’ai comparé le son en mutant le canal. Le résultat est surprenant, le son acoustique de ma contrebasse est quasiment, à 95 pour cent le même avec et sans le micro. Je peux ainsi jouer assez fort sans dénaturer son vrai son. Le fait que ce soit un statique doit y être pour beaucoup, un piezzo ne transmet que des vibrations mécaniques, avec ce vrai micro, on entend bien tous les sons annexes ou même parasites de l’instrument: glissendi, frisés, claquements de cordes, sans que cela gêne, bien au contraire.

Le second point de satisfaction est le fait qu’aucun autre instrument de l’orchestre ne repisse dans ce micro, grâce à son isolation phonique.

Le troisième point positif, c’est que ce matériel est fabriqué en France par un homme compétent et avec lequel on peut parler de ses recherches sonores et musicales.
C’est la première fois que je suis réellement satisfait de l’amplification de ma contrebasse.

Merci infiniment”

A joué avec Louis SCLAVIS et l’ARFI: invité du WORKSHOP DE LYON, du MARVELOUS BAND de la MARMITE INFERNALE. A joué avec le Quartet d’ITARU OKI avec Claude BERNARD et Oliver JOHNSON. Trio de Faton CAHEN avec Mokhtar SAMBA. Le quartet “DI DONATO, SCLAVIS, SAULNIER, BOLCATO”. Compagnie LUBAT. “Quoi De Neuf Docteur”: Big Band de Serge Adam avec Steve GROSSMAN, Glenn FERRIS, Jack WALRATH. Sophia DOMANCICH et Pip PYLE.  4tet Jean Luc CAPPOZZO, Pascal LE GALL et Nicolas ROUSSERIE. Duo et trio avec Nicolas ROUSSERIE. Trio avec Pierre-Yves Mérel et Arnaud Lechantre. Avec X BASS PENDULUM, orchestre de neuf contrebasses….

Partager cet article